Face à l’essor du télétravail et du freelancing, l’entreprise a changé son regard sur son management et ses équipes. Plutôt que d’arbitrer entre des CDI et quelques CDD, qui engagent toujours l’entreprise, celle-ci peut désormais faire appel à un(e) assistant(e) commercial(e) externalisé(e) pour soutenir son activité et ses équipes commerciales et marketing. 

Cela représente une aubaine pour les entreprises qui peuvent recourir à une assistance commerciale en toute flexibilité et à des coûts maîtrisés. 

L’entreprise peut désormais renforcer sa réactivité, améliorer ses ventes et mieux fidéliser ses clients avec le support d’assistants commerciaux externes, formés aux meilleurs outils bureautiques et CRM du marché. Faisons le point sur les avantages à recourir à des assistants commerciaux externes.

 

Optez pour la flexibilité avec un(e) assistant(e) commercial(e) externalisé(e)

Recourir à un prestataire de service en l’occurrence un(e) assistant(e) commercial(e) et CRM permet d’alléger l’entreprise de la lourdeur administrative et de l’engagement financier que représente une embauche CDI ou CDD. Exit la gestion des congés, les éventuels arrêts maladie, et les questions liées à la responsabilité en termes de législation sociale.

Optez pour la flexibilité en sollicitant un prestataire de service mettant à votre disposition une personne dédiée, qualifiée et formée à vos pratiques, vos outils bureautiques et votre CRM. 

Vous avez la possibilité de sélectionner le candidat en fonction du travail à confier. 

Vous êtes alors lié par un contrat et vous payez uniquement pour les prestations de services dont vous avez besoin.

Les grands groupes ont déjà pour habitude de faire appel à des ressources externes sur de nombreuses fonctions, séduits par l’avantage compétitif que cela leur donne.

Quant aux ETI, PME et TPE, l’externalisation permet d’avoir les mêmes services ultra-personnalisés avec des assistant(e)s dédiés, à l’inverse des plateformes de service-client plutôt impersonnels, de type webhelp.

 Les nouveaux modes de travail (freelance, télétravail, portage salarial) alliés à des technologies toujours plus innovantes entraînent des besoins, des métiers et des compétences d’un nouveau genre dont les ressources internes des entreprises ne sont pas forcément dotées.

Faire appel à une assistance commerciale externalisée permet ainsi de renforcer l’équipe en place, en palliant à ce besoin d’expertise et de compétences nouvelles.

 

Se développer à un coût maîtrisé 

Qui a dit que les assistant(e)s étaient réservé(e)s aux grands groupes ? 

Collaborer avec un(e) assistant(e) commercial(e) externe est un gage de maîtrise des coûts pour les entreprises, tout en s’adaptant à un marché devenu imprévisible, mettant au défi la récurrence de l’activité.

 Cela libère les petites et moyennes entreprises et leurs commerciaux des tâches chronophages tout en ayant des ressources qualifiées et formées aux nouveaux logiciels de gestion de la relation-client.

Les ETI, TPE et PME ont ainsi accès à de nouvelles opportunités de développement. 

Cela permet à leurs commerciaux de ne plus être asphyxiés dans leur quotidien, d’être davantage disponibles pour les clients tout en étant plus efficaces sur leur cœur de métier; la détection d’opportunités, la vente et la fidélisation.

C’est également un bon moyen pour développer le chiffre d’affaires de l’entreprise en déléguant des tâches à moins forte valeur ajoutée aux assistants externes.

 De la même manière, pour les grandes entreprises, plusieurs commerciaux ou managers peuvent se partager un(e) assistant(e) commercial(e) pour les libérer des tâches administratives, bureautiques et de CRM. Cela permet à la force de vente de se concentrer sur leur cœur de métier tout en mutualisant les coûts de cette ressource externe.

Ces binômes assistant(e)/commerciaux ou managers sont gagnants-gagnants. 

 

Une expertise et un point de vue extérieur

 Les assistants externalisés sont formés aux logiciels CRM phares du marché, ainsi qu’aux nouveaux outils bureautiques. Les tâches confiées sont ainsi variées et réalisées de manière pointue et qualitative, soulageant les commerciaux peu aguerris aux nouveaux outils ou préférant se consacrer à la vente et au contact client. Cela va du compte-rendu de réunion ou de visite client, à la création de tableaux de bords, le suivi d’indicateurs et la veille sectorielle en amont d’une vente. Les outils CRM sont remplis minutieusement et régulièrement pour tirer pleinement profit des données de l’entreprise. Les CRM servent vraiment les objectifs des commerciaux et dirigeants tout en étant conformes aux obligations RGPD.

 Enfin, cette collaboration à long terme entre l’entreprise et les assistant(e)s permet d’apporter un soutien et un regard extérieur sur les pratiques de l’entreprise dans le but de les optimiser.

 

 

Charles Vieillard est Senior consultant sur les processus ventes et marketing depuis plus de 20 ans et a piloté de nombreux projets CRM Salesforce et de data intelligence dans des entreprises de toutes tailles (PME,ETI, Grandes entreprises) :  Capzanine, Google Apps, Groupe Duval, Primagaz, ADP, Axione, BPI, Abylssen, Opco EP, Cartesis, SAP, Adobe, SAGE, Docapost, Dassault System, Symantec … Il a fondé Smart-Back-Office.com pour offrir aux entreprises un service complet d’assistance commerciale exécuté par des ressources formées aux outils et à l’assistance commerciale pour libérer les potentiel des forces de ventes terrain.